LA > Actualités > POSTE FSEP AI Electronique

POSTE FSEP AI Electronique

La campagne de mobilité interne d'hiver est ouverte et se déroulera jusqu'au 12 janvier 2017 inclus

Pour candidater: http://web-rh.dsi.cnrs.fr/afip/owa/!consult.liste_AFIP

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Numéro de fonction :

A58009

Emploi-type : Assistant électronicien
Mission : Au sein du service électronique, l'Assistant(e) Electronicien(ne) travaillera sous la responsabilité directe de la directrice du Laboratoire d'Aérologie. Il/Elle assurera les interventions (installation, suivi et maintenance) sur les dispositifs électroniques des instruments de mesure du laboratoire en météorologie et composés chimiques. Il/Elle sera rattaché(e) au service commun d'électronique du laboratoire.
Activités :

ACTIVITES PRINCIPALES :

- Gérer un parc d'appareils de mesures et assurer l'assistance technique lors de leur utilisation
- Réaliser l'interfaçage d'instrumentation intégrant l'informatique de pilotage et d'acquisition
- Adapter les dispositifs électroniques existants
- Réaliser et tester des cartes électroniques (FPGA, micro-contrôleurs, circuits intégrés)
- Intégrer et mettre en oeuvre des capteurs et des actionneurs
- Effectuer le routage de cartes électroniques
- Réaliser des équipements de tests et structurer des procédures de tests

ACTIVITES ASSOCIEES :

- Diagnostiquer les pannes et gérer les réparations des dispositifs électroniques existants
- Gérer les relations avec les fournisseurs pour l'approvisionnement des composants et le suivi des réalisations en externe
- Rédiger les documents techniques liés à la réalisation et les rapports d'essais des ensembles
- Appliquer et faire appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
- Participer à la valorisation des technologies du service
- Participer à un réseau professionnel

Compétences :

Savoirs généraux, théoriques ou disciplinaires
- Connaissance générale de l'électronique (composants, systèmes et fonctions électroniques)
- Connaissance générale de l'électrotechnique, de l'automatique et de l'informatique
- Connaissance générale des règles et méthodes de l'assurance qualité

Savoirs sur l'environnement professionnel
- Les règles d'hygiène et sécurité et en particulier les normes de sécurité électrique
- Les processus métier

Savoir-faire opérationnels
- Utiliser des cartes d'interfaces et d'entrées-sorties pour les systèmes d'acquisition.
- Utiliser un langage de programmation (assembleur, C, Labview)
- Maîtriser l'utilisation des instruments de mesure électroniques (oscilloscope, analyseur, générateur)
- Utiliser les composants programmables (microprocesseurs, FPGA)

Compétences relationnelles
- Sens du travail en équipe et des relations humaines

Compétences linguistiques
- Anglais compréhension orale et écrite : Niveau 2 : expression orale et écrite : Niveau 1

Contexte :

Le Laboratoire d'Aérologie compte environ 100 personnels permanents et contractuels. Il est intégré à l'Observatoire Midi-Pyrénées, sous la tutelle de l'Université de Toulouse et du CNRS.
L'Assistant(e) Electronicien(ne) travaillera pour les 5 équipes de recherche du Laboratoire. Les activités de ces équipes couvrent, de manière globale, 3 thématiques et champs scientifiques disciplinaires autour de :
- l'atmosphère météorologique: processus dynamiques, thermodynamiques et microphysiques
- l'océanographie régionale: dynamique, forçages et perturbation, biogéochimie, continuum bassin versant littoral
- la physico-chimie de l'atmosphère: émissions, transport, réactivité chimique, gaz et aérosols, impacts.

Les observations réalisées par le laboratoire sont intégrées dans des réseaux (IAGOS, ACTRIS, e-Profile) et programmes (MISTRALS, FP7-DACCIWA) européens et internationaux. Le laboratoire est responsable de la Plateforme Pyrénéenne d'Observations Atmosphériques (P2OA), de l'infrastructure de recherche IAGOS, d'un service national d'observation en Afrique INDAAF, de deux codes communautaires pour la modélisation de l'atmosphère (Meso-NH) et de l'océan (SIROCCO). L'instrumentation, diversifiée, concerne par exemple des stations d'observations vidéo ou le réseau de détection 3D des éclairs pour l'électricité atmosphérique, des analyseurs de composés chimiques (CO, O3), des instruments de mesures de variables météorologiques in-situ et par télédétection ou de l'instrumentation micro-capteurs.
L'installation et le suivi de l'instrumentation nécessitent des déplacements sur le Centre de Recherches Atmosphériques de Lannemezan et sur la plateforme du Pic du Midi. Le LA organise régulièrement des campagnes de mesures nécessitant des déplacements en France ou à l'étranger.

   
Afficher le pied de page