LA > Actualités > Modéliser l’impact des fines échelles sur la circulation en Méditerranée

Modéliser l’impact des fines échelles sur la circulation en Méditerranée

Le groupe SIROCCO du LA a été un des lauréats du « mésochallenge » lancé par le mésocentre CALMIP pour tester le nouveau supercalculateur OLYMPE (1,365 Pétaflop/s, 13464 cœurs de calcul, 76 To de mémoire). L'enjeu était d'utiliser une partie significative (jusqu'à 12960 cœurs de calculs) du système de calcul OLYMPE pour traiter une problématique scientifique ambitieuse. Grâce à la collaboration avec les ingénieurs de CALMIP, ingénieurs et chercheurs de SIROCCO ont pu réaliser avec la toute dernière version du modèle SYMPHONIE (dotée d’une nouvelle coordonnée verticale), une simulation de plus d’une année de l’ensemble de la Méditerranée à 500 m de résolution horizontale soit environ 500 millions de points de calcul. Cette simulation va être utilisée pour analyser les processus de fine échelle (<10 km) dans les différentes régions du bassin méditerranéen et comprendre leur rôle sur la circulation à plus grande échelle.

La figure présente un zoom de la grille Méditerranée sur le bassin Levantina (voir position dans l’encadré). A gauche, la température de surface hivernale montre une zone froide (RG) connue sous le nom de Gyre de Rhodes qui est le lieu de formation des eaux levantines intermédiaires. Elle est entourée d’eau chaude organisée en gros tourbillons anticycloniques de mésoéchelle semi permanents comme celui de Iera-Petra (IE) de 80 kilomètres de diamètre. A droite la vorticité du courant de surface normalisée par la vorticité planétaire. Les tourbillons sont en bleu (vorticité négative). Entre les tourbillons, la vorticité est organisée en filaments de submésoéchelle de largeur typique 4 kilomètres dominés par des structures cycloniques (rouge). Le rôle de ces petites échelles sera au centre de l’analyse projetée.

(a)  le bassin Levantin est le cadre de l’expérience internationale PERLE (2018-2019) sur la formation des eaux levantines.

Afficher le pied de page