Promotions au CAMES de trois enseignant-chercheurs du projet INDAAF

Le Service National d’Observation du CNRS International Network to Study Deposition and Atmospheric chemistry in Africa (INDAAF) composante de l’infrastructure de recherche Aerosol Clouds and Trace gases Infrastrure Network (ACTRIS) tient à féliciter très chaleureusement trois scientifiques de son réseau pour leurs récentes promotions.  En effet, les résultats de la 42ème session des Comités consultatifs interafricains du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES), système d’évaluation des enseignant-chercheurs des Universités africaines ont été communiqués ce vendredi 9 Octobre 2020: 

– Dr ADON Marcellin, Université Jean Lourougnon Guede de Daloa, Côte d’Ivoire, est nommé Maître de Conférences en physique de l’atmosphère.

Dr AKPO Aristide, Université Abomey Calavi, Cotonou, Bénin, est nommé Professeur titulaire en physique de l’atmosphère.

– Dr LAOUALI Dungall, Université Abdou Moumouni, Niamey, Niger, est nommé Professeur titulaire en physique de l’atmosphère.

L’animation scientifique du programme INDAAF représente le coeur de la réussite et la pérennité du projet qui a aujourd’hui plus de 20 ans. Dr Adon, Dr Akpo et Dr Laouali et leurs équipes de recherche collaborent avec le LAERO de façon très active depuis les années 2000 avec des séjours annuels scientifiques réguliers à Toulouse et la rédaction de publications scientifiques internationales. Dr Adon a fait sa thèse en co-direction entre l’Université Paul Sabatier (LAERO) et l’Université Felix Houphouët Boigny d’Abidjan de 2008 à 2011 et a poursuivi depuis ses recherches dans le cadre du projet INDAAF sur les dépôts atmosphériques. Dr Laouali, responsable du site INDAAF de Banizoumbou au Niger depuis 2004, a mené ses travaux de recherche sur les bilans de dépôts en zone sahélienne et a contribué au projet européen AMMA à partir de 2005. Dr Akpo, responsable du site INDAAF de Djougou au Bénin depuis 2004 a conduit des travaux sur les dépôts humides représentatifs des savanes humides et a aussi largement collaboré aux projets européens AMMA (2005) et DACCIWA (2015). Le programme INDAAF fournit aujourd’hui un service à la science avec une base de données long terme de qualité contrôlée. Dans ce cadre, nos trois collègues ont ainsi pu créer des équipes de recherche dans leurs institutions et encadrer des étudiants de master et PhD. Leurs travaux scientifiques et d’encadrement les récompensent aujourd’hui à travers leurs promotions de carrière. Ils continuent leurs collaborations dans le projet INDAAF qui seront renforcées par le projet européen International Nitrogen Studies in Africa (INSA) initié en 2020. Nous tenons à leur adresser encore toutes nos félicitations.

Légende des photographies (de gauche à droite): A. Akpo ((Université de Cotonou) rapporteur de la thèse à la soutenance de Guillaume Ossohou (Février 2020) à l’Université d’Abidjan (Université Bénin). M. Adon (Université de Daloa/d’Abidjan), D. Laouali (Université de Niamey) et V. Madadi (Université de Nairobi) lors de leur participation à la conférence internationale sur l’azote (INI) en Ouganda en 2013.

Contacts : Dr Corinne Galy-Lacaux (corinne.galy-lacaux@aero.obs-mip.fr) et Pr Véronique Yoboué (yobouev@hotmail.com). Pour plus d’information sur le projet INDAAF: http://www.indaaf.obs-mip.fr

Plus d'actualités

Non classé

SEMINAIRE: The importance of atmosphere-ocean-wave coupling in deterministic and ensemble regional convection-permitting forecasts of midlatitude cyclones

Le 16 avril 2021 à 11h par visioconférence via BBB (https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/lam-exz-2ra) Présentation: Emanuele Silvio Gentile , doctorant au département de météorologie de l’université de Reading, UK,  e.gentile@pgr.reading.ac.uk Abstract: Accurate modelling […]

07.04.2021

Non classé

Le protoxyde d’azote (N2O) troposphérique observé depuis l’espace

Le protoxyde d’azote (N2O) est le troisième gaz à effet de serre (GES) après le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4) en terme de capacité de réchauffement (hors […]

16.02.2021

Non classé

SEMINAIRE: Surface representation impacts on turbulent heat fluxes in WRF

par Carlos Román-Cascón, mercredi 16 décembre 2020 à 10h00, en visio-conférence: https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/lam-xmr-vza The water and energy transfers at the interface between the Earth’s surface and the atmosphere should be correctly […]

04.12.2020

Rechercher