LA > Actualités > Observatoire Atmosphérique CORSiCA : un nouveau site multi instrumenté au sémaphore du Cap Corse pour surveiller l’atmosphère

Observatoire Atmosphérique CORSiCA : un nouveau site multi instrumenté au sémaphore du Cap Corse pour surveiller l’atmosphère

Du 26 au 28 septembre 2016, une équipe du LA (V. Pont, S. Prieur, S. Coquillat, D. Lambert) a équipé un nouveau local de mesures atmosphériques sur le site de la Marine Nationale du sémaphore du Cap Corse sur la commune d'Ersa. Ce site fait partie de l'observatoire atmosphérique CORSiCA (http://www.obs-mip.fr/corsica). Cette nouvelle installation poursuit les mesures atmosphériques de la composition chimique et particulaire de l’atmosphère qui étaient assurées par les instruments installés provisoirement sur un site voisin, dans une cabine mise à disposition par l’AASQA Qualitair Corse (http://www.aero.obs-mip.fr/Actualites/corsica3).

Au cours de cette mission, ce nouveau local a été totalement aménagé et conditionné pour devenir une salle d'expérimentation possédant toutes les commodités (électricité, réseaux de communication, sécurité instrumentale, etc...) pour accueillir instruments et campagnes de mesure. Les analyseurs d'ozone et de monoxyde de carbone du LA ont été mis en mesure aussi à cette occasion. Ils seront gérés d'un point de vue maintenance et calibration conjointement par Qualitair Corse et le LA. Ce premier set instrumental sera rapidement complété par les instruments de mesure financés par la Collectivité Territoriale de Corse au cours du premier volet du projet CORSiCA (CRANOx - mesures d'oxydes d'azote ; ACSM et lidar - aérosols).

A proximité du local se trouve également un photomètre du réseau AERONET/PHOTONS (dont la maintenance complète a été aussi réalisée au cours de la mission), un collecteur autonome de dépôt atmosphérique (CARAGA), des analyseurs de gaz à effet de serre (PICARRO) du réseau ICOS, l’instrumentation du réseau opérationnel de Météo-France et une des douze stations du réseau SAETTA (http://www.obs-mip.fr/corsica/Observations/SAETTA), l’imageur 3D haute résolution de l’activité d’éclair en région Corse. La proximité de cette station du local instrumenté permet des tests de développement, en particulier pour la communication, grâce au soutien du programme HyMeX (http://www.hymex.org/) de Mistrals (http://www.mistrals-home.org/).

En complément de son objectif de surveillance de l’atmosphère sur le long terme, l’observatoire atmosphérique CORSiCA sert également de plateforme d’accueil pour des campagnes d’observation comme ce sera le cas pour le projet BLESKA de mesure des décharges électriques atmosphériques, porté par l’Institute of Atmospheric Physics de Prague à partir de novembre 2016.

Ce local a été financé par la Collectivité Territoriale de Corse via le Programme Opérationnel Européen 2007-2013 du Fonds Européen de Développement Régional et le Contrat de Plan Etat Région. Le LA participe financièrement à son fonctionnement pour 2016.

photo_1

De gauche à droite : Dominique Lambert, Véronique Pont et Sylvain Coquillat pendant l’équipement du local

photo_2

Serge Prieur installe le réseau de communication

photo_4

Sorties traversantes multiples adaptables aux prises d'air spécifiques d'une potentielle instrumentation positionnée dans le local. En place, tête de prélèvement des gaz atmosphériques pour l'observation long terme de l'Ozone (O3) et du Monoxyde de Carbone (CO)

photo_5

A gauche,dispositif manifold pour échantillonnage des gaz auquel sont connectés les analyseurs de CO et O3. Salle expérimentale équipée et climatisée pour l'accueil de campagnes.

Enregistrer

Enregistrer

Afficher le pied de page