LA > Agenda > SEMINAIRE T DAUHUT

SEMINAIRE T DAUHUT

Séminaire le 08 mars 2019 à 11h00
Salle Coriolis Salle Coriolis Observatoire Midi-Pyrénées - 14, avenue Edouard Belin - 31400 Toulouse

Voir le plan d'accès

*Titre* :Mécanismes d’hydratation de la stratosphère par la convection profonde

*Résumé*:

Les systèmes convectifs très profonds se développent jusqu’à la tropopause et provoquent d’intenses échanges entre troposphère et stratosphère. Ces échanges sont sous-estimés par les modèles à résolution trop grossière, ce qui limite notre capacité à prévoir le climat futur. L’efficacité de ce transport est analysé en utilisant des simulations numériques avec le modèle Méso-NH de deux cas d’étude, pendant les étés austral et boréal.
L’orage très profond "Hector the Convector" est simulé avec une résolution de 100 m qui permet de représenter explicitement les percées nuageuses à son sommet et les grands tourbillons à l’origine du mélange entre l’air troposphérique et stratosphérique. Parmi la vingtaine de percées qui atteignent la stratosphère, seules les douze plus élevées hydratent significativement la stratosphère. Le processus clé de l’hydratation est l’entraînement sommital d’air stratosphérique, ce qui explique que les percées les plus élevées – qui entraînent de l’air à température potentielle plus élevée – produisent une plus forte hydratation.
L’étude de la mousson indienne sur un très large domaine (couvrant toute l’Asie du Sud) confirme l’importance de la convection dans le transport d’eau de la troposphère à la stratosphère. L’hydratation de la stratosphère par la convection au sud de la Chine produit des poches d’air humide qui sont transportées en Inde en deux jours, où elles ont été observées par l’avion Geophysica pendant la campagne StratoClim de 2017.

Afficher le pied de page