Record mondial pour la longueur et pour la durée d’un éclair

L’Organisation Mondiale de Météorologie (OMM) a mis en place un comité d’experts d’événements extrêmes pour déterminer quelles étaient la plus longue distance parcourue et la plus longue durée d’un éclair, à partir des données de détection disponibles.

Ce comité, composé de 17 scientifiques appartenant à 8 pays, a réalisé ce travail, qui est présenté dans le dernier numéro du Bulletin of American Metorological Society (BAMS). Parmi ces experts, un chercheur français du Laboratoire d’Aérologie (Université de Toulouse/CNRS).

Ce travail a étéréalisé à partir des données obtenues avec les réseaux de détection à haute résolution des éclairs (LMA : Lightning Mapping Array),existant depuis la fin des années 90, tel que le réseau SAETTA opéré par le Laboratoire d’Aérologie en Corse (http://lma.aero.obs-mip.fr/).

La plus grande distance horizontale parcourue, 321 km, a été celle d’un éclair survenu le 20 juin 2007 dans l’état américain de l’Oklahoma. Cette distance est déduite des propriétés de l’ellipsoïde qui enveloppe toute la trajectoire de la décharge. La durée maximale, 7.74 secondes, est celle d’un éclair détecté le 30 août 2012, dans le Sud de la Francelors de la campagne SOP1 du programme MISTRALS-HyMeX (www.hymex.org) dont le Laboratoire d’Aérologie a coordonné les activités et a contribué activement aux observations en lien avec l’électricité atmosphérique en déployant et opérant le réseau HyLMA (Defer et al., 2015).

Ces résultats induisent plusieurs conséquences :

  • Une nouvelle définition internationale de l’éclair doit être établie. Contrairement à la définition actuelle qui stipule qu’un éclair est une décharge électrique nuageuse qui dure moins d’une seconde, un éclair est une décharge électrique nuageuse se propageant de manière continue.
  • Les zones de danger électrique associées à un système orageux peuvent couvrir des distances de plusieurs centaines de km.

Pour en savoir plus :

Timothy J. Lang et al., 2016 : WMO World Record Lightning Extremes: Longest Reported Flash Distance and Longest Reported Flash Duration. A paraître dans le Bull. American Meteor. Society.

Eric Defer et al., 2015 : An overview of the lightning and atmospheric electricity observations collected in southern France during the HYdrological cycle in Mediterranean EXperiment (HyMeX), Special Observation Period 1, Atmos. Meas. Tech., 8, 649-669, 2015 (doi:10.5194/amt-8-649-2015).

Contact chercheurs :

Eric Defer, Laboratoire d’Aérologie, eric.defer@aero.obs-mip.fr

Serge Chauzy, Laboratoire d’Aérologie. serge.chauzy@aero.obs-mip.fr

Plus d'actualités

Actualité scientifique

Les typhons chargent l’atmosphère en ozone puis la nettoient

Deux avions de China Airlines équipés par l’infrastructure de recherche européenne IAGOS ont fourni des données inédites sur l’environnement des typhons du Pacifique nord-ouest en 2016. Les mesures effectuées lors […]

16.04.2020

Actualité scientifique

Integrated Nitrogen Studies in Africa

Dans un contexte collaboratif Europe – Afrique le projet Integrated Nitrogen Studies in Africa (INSA, Etudes intégrées de l’azote en Afrique en français) vient de débuter. Ce projet européen, financé […]

15.04.2020

Actualité scientifique

ECOLE ETE SAINT

SAINT Summer school – L’école est finie L’actualité est tristement occupée par les orages : déluge de grêle en Ariège le 8 juillet, enfant foudroyé sur une plage des Alpes-Maritimes le […]

15.07.2019

Rechercher