Integrated Nitrogen Studies in Africa

Dans un contexte collaboratif Europe – Afrique le projet Integrated Nitrogen Studies in Africa (INSA, Etudes intégrées de l’azote en Afrique en français) vient de débuter. Ce projet européen, financé dans le cadre de l’Action Marie Sklodowska-Curie (AMSC) « échanges de personnels de la recherche et de l’innovation » du pilier Excellence Scientifique d’Horizon 2020, a pour objectif de faire avancer la science et le développement de l’innovation sur l’impact de l’azote dans l’environnement en Afrique.

Ainsi le projet INSA a pour mission de construire un nouveau réseau de recherche multi et inter disciplinaire focalisé autour de l’azote pour fournir une vision mise à jour des processus qui impliquent l’azote des surfaces continentales en Afrique, et des échanges avec les autres compartiments (biosphère, hydrosphère, atmosphère). INSA devra également créer une synergie pour construire de nouvelles méthodologies de travail autour de la question de l’azote et de ses impacts. Enfin INSA partagera les connaissances actuelles et nouvelles entre instituts de recherche européens et africains, pour atteindre les gouvernements et les populations, permettre des formations individuelles durables, développer la communication et la vulgarisation pour que les efforts de recherche soient traduits en résultats directement exploitables pour le grand public.

Ce projet aura également pour vocation de faciliter et financer des collaborations internationales et intersectorielles à travers des échanges de personnel de recherche et innovation, ainsi que le partage de savoirs et de connaissances de la recherche vers le marché et le grand public (et vice-versa).

Financé à hauteur de 1 242 000€ sur une période des 4 ans, débuté le 1er février 2020, le projet financera un programme de mobilité entre l’Europe et l’Afrique impliquant plus de 65 chercheurs à différents stades de leurs carrières et du personnel technique (animateurs pédagogiques, techniciens).

Le consortium du projet INSA est composé de 7 établissements européens, dont Université Toulouse 3 Paul Sabatier (UT3), le porteur du projet, et 8 partenaires en Afrique. Coordonné par le laboratoire d’Aérologie (UMR 5560) sous la tutelle gestionnaire de l’UT3, l’équipe de coordination du projet se compose de 3 investigateurs principaux dont Claire Delon (chercheur CNRS), Dominique Serça (chercheur-enseignant UT3) et, Corinne Galy-Lacaux (ingénieur de recherche CNRS).

Pour plus d’information, consulter site web du projet –https://www7.obs-mip.fr/insa/ [DL1] 

Plus d’information sur les différentes actions AMSC – https://www.horizon2020.gouv.fr/cid73279/les-actions-marie-sklodowska-curie.html

Ce projet a bénéficié d’un financement de la Commission européenne dans le programme-cadre du H2020 aux termes de la convention de subvention : 871944 


Contact :

  • Claire Delon, Laboratoire d’Aérologie, claire.delon@aero.obs-mip.fr

Plus d'actualités

Actualité scientifique

Les typhons chargent l’atmosphère en ozone puis la nettoient

Deux avions de China Airlines équipés par l’infrastructure de recherche européenne IAGOS ont fourni des données inédites sur l’environnement des typhons du Pacifique nord-ouest en 2016. Les mesures effectuées lors […]

16.04.2020

Actualité scientifique

ECOLE ETE SAINT

SAINT Summer school – L’école est finie L’actualité est tristement occupée par les orages : déluge de grêle en Ariège le 8 juillet, enfant foudroyé sur une plage des Alpes-Maritimes le […]

15.07.2019

Actualité scientifique

Ouverture de la campagne d’inter comparaison d’instruments de mesure d’oxydes d’azote au Pic du Midi

Depuis le 8 juillet, la Plate-Forme Pyrénéenne d’Observation Atmosphérique (P2OA) accueille au Pic du Midi la campagne de mesures et d’inter comparaison instrumentale PicoNOx, incluant 5 instruments de mesures des […]

Rechercher