LA > Agenda > HDR Maud Leriche

HDR Maud Leriche

Séminaire le 21 juil 2017 à 14h00
Salle Coriolis Salle Coriolis Observatoire Midi-Pyrénées - 14, avenue Edouard Belin - 31400 Toulouse

Voir le plan d'accès

Jury
Frank Roux, professeur Université Paul Sabatier, président
Eric Villenave, professeur Université de Bordeaux, rapporteur
Matthias Beekmann, directeur de recherche CNRS, rapporteur
Corinne Galy-Lacaux, ingénieur de recherche CNRS, examinatrice
Nadine Chaumerliac, directrice de recherche CNRS, directrice d’habilitation
——————
Barbara d’Anna, chargée de recherche CNRS, rapporteuse, excusée pour la soutenance.!
Titre : Le rôle des nuages dans la composition chimique atmosphérique : de la goutte au nuage
Résumé : Depuis une quinzaine d’année, les processus chimiques atmosphériques en phase
aqueuse homogène ou hétérogène sont de plus en plus étudiés que ce soit pour le rôle des
nuages dans la chimie atmosphérique, pour la chimie du manteau neigeux ou encore pour la
chimie hétérogène à la surface des particules d’aérosols humides ou des cristaux de glace.
Concernant le rôle général des nuages dans la composition chimique atmosphérique, ils vont avoir
un impact sur la capacité oxydante de l’atmosphère, sur la formation d’espèces secondaires ainsi
que sur le transport des espèces chimiques en particulier par les nuages convectifs. C’est dans ce
contexte que ce sont inscrits mes travaux de modélisation numérique. Dans un premier temps, j’ai
contribué au développement d’un modèle 0D de processus de chimie des nuages. J’ai ensuite pu
appliquer ces connaissances au développement du module de chimie des nuages dans le modèle
tridimensionnel français Meso-NH. Ces efforts de développement m’ont permis de contribuer à
plusieurs questions scientifiques, notamment concernant l’impact des processus microphysiques
nuageux sur la capacité oxydante, sur la formation d’espèces secondaires et sur la redistribution
verticale des espèces chimiques par les nuages convectifs ; l’étude de la formation d’acides dans
une masse d’air hivernale polluée ou encore la contribution de la chimie nuageuse à la formation
de précurseurs des aérosols organiques secondaires. Etant donné les incertitudes actuelles dans
les processus de chimie nuageuse et les collaborations que j’ai développées, mes recherches
s’orientent vers deux axes principaux : le rôle des nuages tropicaux dans la formation d’aérosols
organiques secondaires et les interactions aérosols-chimie-nuages dans les nuages arctiques en
phase mixte.

Afficher le pied de page