MOTION LPPR

Laboratoire d’Aérologie (UMR5560)

Motion concernant le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR)

Le Laboratoire d’Aérologie, réuni en AG extraordinaire le jeudi 12 mars 2020, déclare son opposition aux orientations et intentions contenues dans les rapports « Financement de la recherche », « Attractivité des emplois et des carrières », « Recherche partenariale et innovation », relayées par diverses prises de position publiques de la ministre Frédérique Vidal et d’autres responsables de l’ESR.

Ces orientations sont contraires aux diagnostics, propositions et recommandations faits notamment par le Comité National de la Recherche Scientifique et par le collectif des Sociétés savantes.

NOUS NOUS OPPOSONS EN PARTICULIER :

  • à l’amplification de la contractualisation, au recours massif aux vacations et à la précarisation des personnels de l’ESR ;
  • à la remise en cause du statut des enseignants-chercheurs, avec la disparition de la référence aux 192 heures équivalent TD annuelles ;
  • à l’accentuation des inégalités et de la concurrence entre acteurs et institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • à la limitation radicale de la liberté de la recherche par la généralisation d’un financement sur projets, la marginalisation de la recherche fondamentale au profit d’orientations déterminées et d’objectifs et de performances à court terme ;
  • à la mise en place de tenure-tracks (« chaires d’excellence junior » de 5 à 7 ans) et autres contrats de travail dérogatoires aux dispositions statutaires ;
  • à la suppression de procédures qui garantissent l’équité de traitement des personnes : qualification, modalités de recrutement, définition des services et attribution des promotions.

NOUS RAPPELONS NOTRE ATTACHEMENT À UNE RECHERCHE PUBLIQUE DE QUALITÉ, ADOSSÉE À L’ENSEIGNEMENT ET FONDÉE NOTAMMENT SUR :

  • la dimension collective des recherches et le principe de collaboration au sein d’une communauté entre acteurs de la recherche, entre laboratoires, entre institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • l’indépendance des collectifs de recherche dans le choix des thèmes de recherche ;
  • l’importance de la recherche fondamentale.

NOUS DEMANDONS :

  • l’augmentation durable du nombre de titulaires recrutés, chercheurs, enseignants-chercheurs comme personnels d’appui, afin de permettre au moins le maintien des effectifs et de fournir davantage de débouchés aux jeunes docteurs réduits à la précarité ;
  • la revalorisation des carrières de tous les personnels de l’ESR (enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, BIATSS, ITA), et en particulier des plus jeunes (sans que cela soit limité aux enseignants-chercheurs recrutés en 2021) ;
  • l’augmentation significative des budgets et des dotations pérennes des départements et des laboratoires, indispensables à la sérénité et à l’efficacité d’une recherche publique ambitieuse, à la hauteur des défis contemporains de tous ordres ;
  • le transfert du budget de l’Agence Nationale de la Recherche vers les programmes nationaux des organismes et les dotations permanentes des laboratoires ;
  • le transfert des budgets du crédit impôt recherche à la recherche publique ;
  • la prise en compte des conclusions de la consultation des acteurs de la recherche de début 2019.

NOUS INVITONS NOS COLLÈGUES À RENDRE VISIBLE LEUR SOUTIEN AU MOUVEMENT ACTUEL.

Motion adoptée à l’unanimité des présents

Plus d'actualités

Non classé

Mars 2022 : Lancement du projet APIMAMA à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Le projet APIMAMA (Air Pollution Mitigation Actions for Megacities in Africa) est lancé ! APIMAMA vise à trouver des solutions pour réduire les risques sanitaires et sociaux liés à la pollution de l’air dans les villes africaines. La ville d’Abidjan, capitale de Côte d’Ivoire, sera la « ville-laboratoire » du projet. Une première étude sera menée sur des […]

01.04.2022

Non classé

Pollution particulaire et santé dans les milieux urbains en Afrique :
Soutenance de thèse de Sylvain Gnamien

Sylvain Gnamien a obtenu son diplôme de doctorat de l’Université Félix Houphouet Boigny (UFHB) (Côte d’Ivoire) brillamment (mention très honorable), le vendredi 25 février 2022. Cette thèse, codirigée par le Professeur Véronique Yoboué du Laboratoire des Sciences de la Matière, de l’Environnement et de l’énergie Solaire (UFHB) et le Docteur Cathy Liousse du Laboratoire d’Aérologie […]

22.03.2022

Non classé

Cérémonie d’ouverture du workshop INSA à Abidjan, 14 février 2022

Le premier workshop H2020-MSCA-RISE Integrated Nitrogen Studies in Africa (INSA, https://h2020-insa.aeris-data.fr/) se déroule actuellement en Côte d’Ivoire, du 14 au 17 février 2022. Ce workshop a réuni une cinquantaine de personnes d’Europe et d’Afrique, étudiants, chercheurs, stakeholders. Une des actions phare du projet INSA est l’intervention de deux animateurs des Petits Débrouillards d’Occitanie dans 2 […]

16.02.2022

Rechercher