MOTION LPPR

Laboratoire d’Aérologie (UMR5560)

Motion concernant le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR)

Le Laboratoire d’Aérologie, réuni en AG extraordinaire le jeudi 12 mars 2020, déclare son opposition aux orientations et intentions contenues dans les rapports « Financement de la recherche », « Attractivité des emplois et des carrières », « Recherche partenariale et innovation », relayées par diverses prises de position publiques de la ministre Frédérique Vidal et d’autres responsables de l’ESR.

Ces orientations sont contraires aux diagnostics, propositions et recommandations faits notamment par le Comité National de la Recherche Scientifique et par le collectif des Sociétés savantes.

NOUS NOUS OPPOSONS EN PARTICULIER :

  • à l’amplification de la contractualisation, au recours massif aux vacations et à la précarisation des personnels de l’ESR ;
  • à la remise en cause du statut des enseignants-chercheurs, avec la disparition de la référence aux 192 heures équivalent TD annuelles ;
  • à l’accentuation des inégalités et de la concurrence entre acteurs et institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • à la limitation radicale de la liberté de la recherche par la généralisation d’un financement sur projets, la marginalisation de la recherche fondamentale au profit d’orientations déterminées et d’objectifs et de performances à court terme ;
  • à la mise en place de tenure-tracks (« chaires d’excellence junior » de 5 à 7 ans) et autres contrats de travail dérogatoires aux dispositions statutaires ;
  • à la suppression de procédures qui garantissent l’équité de traitement des personnes : qualification, modalités de recrutement, définition des services et attribution des promotions.

NOUS RAPPELONS NOTRE ATTACHEMENT À UNE RECHERCHE PUBLIQUE DE QUALITÉ, ADOSSÉE À L’ENSEIGNEMENT ET FONDÉE NOTAMMENT SUR :

  • la dimension collective des recherches et le principe de collaboration au sein d’une communauté entre acteurs de la recherche, entre laboratoires, entre institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • l’indépendance des collectifs de recherche dans le choix des thèmes de recherche ;
  • l’importance de la recherche fondamentale.

NOUS DEMANDONS :

  • l’augmentation durable du nombre de titulaires recrutés, chercheurs, enseignants-chercheurs comme personnels d’appui, afin de permettre au moins le maintien des effectifs et de fournir davantage de débouchés aux jeunes docteurs réduits à la précarité ;
  • la revalorisation des carrières de tous les personnels de l’ESR (enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, BIATSS, ITA), et en particulier des plus jeunes (sans que cela soit limité aux enseignants-chercheurs recrutés en 2021) ;
  • l’augmentation significative des budgets et des dotations pérennes des départements et des laboratoires, indispensables à la sérénité et à l’efficacité d’une recherche publique ambitieuse, à la hauteur des défis contemporains de tous ordres ;
  • le transfert du budget de l’Agence Nationale de la Recherche vers les programmes nationaux des organismes et les dotations permanentes des laboratoires ;
  • le transfert des budgets du crédit impôt recherche à la recherche publique ;
  • la prise en compte des conclusions de la consultation des acteurs de la recherche de début 2019.

NOUS INVITONS NOS COLLÈGUES À RENDRE VISIBLE LEUR SOUTIEN AU MOUVEMENT ACTUEL.

Motion adoptée à l’unanimité des présents

Plus d'actualités

Non classé

Le protoxyde d’azote (N2O) troposphérique observé depuis l’espace

Le protoxyde d’azote (N2O) est le troisième gaz à effet de serre (GES) après le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4) en terme de capacité de réchauffement (hors […]

16.02.2021

Non classé

SEMINAIRE: Surface representation impacts on turbulent heat fluxes in WRF

par Carlos Román-Cascón, mercredi 16 décembre 2020 à 10h00, en visio-conférence: https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/lam-xmr-vza The water and energy transfers at the interface between the Earth’s surface and the atmosphere should be correctly […]

04.12.2020

Non classé

Vers une meilleure compréhension des émissions de protoxyde d’azote en Afrique

Le protoxyde d’azote (N2O) est un puissant gaz à effet de serre qui contribue en outre à la destruction de l’ozone stratosphérique. Il est émis par les sols à travers […]

27.11.2020

Rechercher